Catch-Ultra, depuis 2009, le 1er forum de Catch sur FA !*
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

WWE Women's Great Rivalries #2 : AJ Lee vs. The World.

 :: PARLONS CATCH :: Chroniques Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Téyo
Membre de la secte de l'amour
avatar
Messages : 2508
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 18
Devise : REGARDEZ VERS LA LUMIERE !
Bio : PEPPER PEPPER BO BEPPER BANANA FANNA FO FEPPER FEE FY MO MEPPER ! PEPPER !
Membre de la secte de l'amour
Mar 26 Juin 2018 - 20:16
WOMEN'S GREAT RIVALRIES
AJ Lee vs. The World.

Il y a toujours eu des polémiques autour des femmes et du rôle qu'elles occupent à la WWE. Certaines rivalités ont été marquées par des polémiques, des scandales, mais aussi par : de la qualité. Il existe en effet des femmes qui ensemble, ont su donner souffle et intérêt à une division essoufflée et sous-développée pendant de trop longues années. Certaines rivalités ont réussi à gagner les paris,à passer au delà des idées reçues, à changer les visions d'un tel. De par leur talent et leur volonté, toutes ont, en quelque sorte, réussi à apporter quelque chose. Que ce soit la domination des Lay-Cool dans une période de creux intense, le règne d'AJ Lee qui, malgré sa longueur, à su donner de l'intérêt et a entraîner un mouvement contribuant à la "Women's Evolution", ou la vieille rivalité entre Trish Stratus et Lita...

La rivalité d'aujourd'hui, n'oppose pas une lutteuse à une autre. C'est une rivalité qui aura duré pendant deux ans, l'origine du mouvement d'internet viral "#GiveDivasAChance" qui aura malgré tout été une base de cette "révolution" féminine à la WWE. Cette rivalité opposait AJ Lee, au reste de la division féminine. 2013 était une année terrible pour les Divas de la WWE, leur situation ne s'arrangeait pas avec le temps : des matchs annulés à Wrestlemania, des storylines creuses et inintéressantes, une championne qui ne défend son titre que très très rarement en la personne de Kaytlin, et la création de l'émission de télé-réalité "Total Divas" qui n'a strictement rien arranger : ce show grotesque et caricatural a servi à créer des rivalités et axes de storyline...AJ Lee a, dans ce tourbillon de médiocrité, réussi à sortir sa tête de l'eau, et a extirper du tourbillon avec elle quelque chose de différent, quelque chose de prometteur. AJ était une réelle passionnée, et personne ne peut nier qu'elle était affreusement volontaire et généreuse.
Tout souriait à ce petit bout de femme qui a tenté de relever le pari fou de tenir à elle seule une division féminine et d'en plus lui donner de l'intérêt : elle a eu une période de GM de RAW, elle a été mêlée à des feuds incluant le WWE Championship, elle était adulée par les fans : elle était l’élément CENTRAL de la division des Divas depuis 2012. C'est donc naturellement qu'elle est entré en rivalité avec la championne Kaytlin et qu'elle a offert une feud intense, et prenante en utilisant sa gimmick de "crazy chick" qui a fortement séduit le public. AJ Lee parvient à combler le jeu excessif et peu convaincant de Kaytlin pour offrir quelque chose de NOUVEAU dans une divison au point mort. 
AJ affronte donc la femme face à qui elle a tenu toute seule la rivalité : Kaytlin, pour le Divas Championship, le match se tient à Payback le 16 Juin 2013 :



AJ Lee vs Kaytlin, Divas championship match, PAYBACK.

Un match bien différent de ceux que l'on a pu voir depuis des années : une durée de 9min, un réel storytelling, un effort de construction. Il ne s'agit pas ici d'enchaîner les prises de façons aléatoires afin de bâcler en cinq minutes un combat sans enjeu.AJ et Kaytlin racontent la suite de leur rivalité en y mettant chacune de l'envie et de la passion. Le match est lent et techniquement très basique, mais il a une aura. De plus : c'est AJ qui ressort gagnante et qui réalise son rêve de toujours, sa popularité atteint les sommets. Sa rivalité avec Kaytlin se poursuit : une revanche gagnante pour AJ Lee à Money In The Bank, qui dans la même soirée coûte le World Heavyweight Championship à son petit ami Dolph Ziggler. Cela traîne la rivalité des deux femmes en longueur puisqu'un tag team mixte entre les équipes de AJ Lee et Big E Langston et Kaytlin et Dolph Ziggler a lieu. Même si il est déplorable de voir la ceinture féminine mise de côté pour un des PPV éponyme de l'année, le match remplit son rôle dans la carte et est fort acceptable. La rivalité prend fin, et il est primordial de trouver une nouvelle adversaire FACE à la championne dont le règne est encore tout frais. Et il se trouve, que toutes les lutteuses face, font parti de Total Divas. Cela laisse donc place au début d'une rivalité entre la championne AJ et ces lutteuses "candidates" de télé réalité, et l'entrée en la matière est des plus surprenantes :


AJ Lee livre sans aucun doutes la meilleure promo de toute sa carrière. Une PipeBomb dont chaque phrases prononcées dénoncent une réalité : AJ vend ses mérites et se place aux dessus de ces femmes. Satirique, elle se moque allègrement du programme "Total Divas " et de tout le côté "fake" absure et immature que le concept de télé réalité apporte. Mais ses passages les plus pertinents sont lorsqu'elle ose parler de "pistonnage" face à des compagnes de top star de la division masculine (les soeurs Bellas), de descendante de famille de lutteur (Natalya), ou de femmes simplement présentes ici pour leur physique (Eva Marie présente dans la salle durant cette promo est l'exemple le plus PERTINENT). AJ dit clairement tout haut ce que les fans pensent, elle parle sans aucun scrupules de la situation déplorable dans laquelle est la division Divas. Elle se met à dos une division entière, et en lançant ces vérités, donne encore plus de poids à son règne et à son personnage en constante évolution. Outre l'aspect story-line, AJ est en train à elle seule d'entamer un faible, mais déjà très symbolique changement : elle montre que ELLE, est une passionnée, que ELLE, est crédible, déterminée, talentueuse, elle se présente avec les valeurs fondamentales du catch, et n'est pas en train de construire une rivalité autour d'amourettes ou d'histoires classiques.  Impossible de ne pas continuer sur ce surprenant début de rivalité, AJ met immédiatement son titre en jeu contre Naomi, Nataya, et Brie Bella dans un Fatal 4 Way à Night Of Champions.

AJ Lee vs. Brie Bella vs. Naomi vs. Natalya, Divas Championship Match, NIGHT OF CHAMPIONS.



Match à la qualité courante pour les femmes à cette période, AJ conserve son titre et ajoute encore plus de crédibilité à sa situation. Seulement voilà : tout l'intérêt, et l'engouement lancé par sa rivalité et son match avec Kaytlin, puis sa PipeBomb terriblement pertinente, tombe à l'eau au fil du temps. Le règne d'AJ traîne, elle affronte à plusieurs reprises les lutteuses de Total Divas : Brie, Cameron, Natalya...Les matchs se répètent, les rivalités sont entièrement creuses, des enchaînements de tag team à 6 ou 10 Divas, et la qualité est des plus médiocres. Le personnage d'AJ s'essouffle, elle ne parvient plus à tenir cette barre qu'elle semblait pourtant tenir avec force au début de son règne. Accompagnée de Tamina, elle offre un règne monotone, et affreusement creux. Malgré sa volonté transpirante, les choses n'évoluent pas, mais il est étonnant de souligner que son règne est long : AJ devient le règne le plus long de la ceinture en battant le règne de 216 jours de Maryse. Elle continue de tenir son personnage heel et de mener son combat "True Divas vs Total Divas". Dans le seau de ses défenses de titre nous pouvons montrer celle contre Natalya à WWE MAIN EVENT alors qu'elle en est à son 268ème jour de règne :

AJ Lee vs. Natalya, Divas Championship Match, MAIN EVENT.


Un long match de douze minutes, combattif et intéressant : il est un peu la lumière dans le tunnel sombre du règne d'AJ. Mais son règne s’essouffle sérieusement, le moment est venu de peut-être y mettre un terme...Wrestlemania approche : il est annoncé qu'AJ défendra son titre contre les treize Divas du roster dans un match à bordel général ou il faut faire juste UN seul tombé pour devenir la championne. C'est le match illustration du "AJ Lee vs The World", et il est presque écrit qu'elle va perdre sa ceinture dans ce match à plusieurs qui est pour l'occasion nommé : "The Vickie Guerrero Divas Championship Invitational Match". Le match est d'une mauvaise qualité et souffre de son placement dans la carte : il est le co-Main Event, juste après le match MARQUANT de Undertaker et Brock Lesnar.

The Vickie Guerrero Divas Championship Invitational Match, Wrestlemania 30.


Le match est catastrophique : Layla et son botch énorme, Eva Marie et Rosa Mendes qui nous offrent une prestation lamentable, Cameron qui perd malgré elle son soutient gorge. Naomi, Natalya, Alicia Fox, et Tamina sont les seules à vraiment proposer quelque chose de potable dans ce grand combat d'exhibition. Et AJ remporte son ultime challenge, et son 295éme jours de règne. Va t'elle atteindre les un an de règne symbolique ? Ne parlons pas trop vite, car le lendemain à RAW, c'est un vrai coup de théâtre :


Le lendemain, après sa défense de titre : AJ livre une promo assez puissante ou elle affirme avoir apporté un réel changement, avoir "sauver" la division féminine. Mais qui aurait cru qu'elle allait perdre son titre deux minutes plus tard ? Un règne d'une telle longueur se devait de se terminer sous le choc général : et cela a été fait, de la plus belle des façons. AJ, après 295 jours de règne ou elle a tenté à elle seule de porter une division, de faire entendre au travers de son catch et de son règne sa voix et ses envies, prend du repos en laissant sa ceinture à une lutteuse prometteuse de la nouvelle génération : Paige. Excellente perte de titre, excellente transition : on tourne une première page éprouvante du règne faible d'AJ, qui se retire quelque temps pour se marier (l'amour, comme c'est beau). Paige se retrouve donc à assurer une division au plus bas : elle affronte des Tamina, des Alicia Fox, des Naomi...Bref ce n'est pas passionnant du tout, pourtant Paige est talentueuse et en a à revendre.  Il est donc temps pour la favorite du public, de prendre sa revanche :


Schéma IDENTIQUE à la prise de titre de Paige : un match court, décidé sur un coup de tête, et une victoire surprise. AJ reprend sa ceinture, la crainte d'un nouveau règne long et faible revient avec elle. En revanche, elle semble avoir abandonné sa gimmick de "Crazy Chick" pour présenter un personnage beaucoup plus naturel et spontanée. Une rivalité avec Paige se lance immédiatement et elle prend des tons de "je t'aime moi non plus" et de "fuis moi je te suis, suis moi je te fuis". Une vraie relation de "Frenemy" un tantinet hypocrite se noue entre les deux femmes qui mine de rien réussissent à proposer du contenu correct. Un match est décidé à SummerSlam, pour la ceinture :

AJ Lee vs Paige, Divas Championship, SummerSlam

Un match d'une durée déplorable mais dont on peut souligner la volonté des deux femmes d'offrir quelque chose de bon et compétitif dans le laps de temps exigé (cinq minutes). Mais, fait surprenant : Paige reprend la ceinture. Alors ici, il y a deux cas de figure : on peut se dire que la compagnie souhaite faire de cette rivalité quelque chose de compétitif et donc jouer au yoyo avec le titre, ou bien AJ Lee paye les pots cassés pour son heureux mari CM Punk, en conflit sérieux avec la compagnie depuis quelques temps, et dont l'ampleur ne cesse d'augmenter.  C'est donc une rivalité qui va se prolonger, mais pour ce mois de septembre, Nikki Bella se joint à la fête. La petite brune qui ressort fière de son augmentation mammaire et de sa rivalité gênante avec sa soeur Brie se hisse au sommet de la division féminine et entre dans la compétition. Une rivalité à trois se lance (à 4 parce que Brie est dans le coin aussi) donnant place à un triple threat match pour Night Of Champions :

AJ Lee vs Paige vs Nikki Bella, Divas Championship Match, NIGHT OF CHAMPIONS.



On passe sur la qualité, c'est toujours pareil, ce qui est intéressant ici c'est le résultat : AJ devient pour la TROISIEME fois championne ! Un résultat encore étonnant, que certains fans voient comme un moyen de convaincre CM Punk de revenir (n'importe quoi). La rivalité Paige/AJ entame donc son 5ème mois. Une rivalité qui s'essoufle mais cette fois : Paige déteste bel et bien AJ Lee, et se trouve une nouvelle Keupine en la personne d'Alicia Fox. Ensemble, elles maltraitent pendant quelques semaines la petite AJ qui arrive à Hell In A Cell pour défendre son titre face à sa meilleure rivale. Au cours d'un match acceptable malheureusement plombé par une foule totalement décédée, AJ conserve son titre : c'est la fin de la rivalité entre Paige et AJ Lee. Un sentiment de bâclé et un goût amer reste malgré cette fin qui était attendue. Il est temps pour notre petite de se trouver une nouvelle adversaire : Nikki Bella. C'est après des semaines de rivalité grotesque faite d’imitation et de cosplay que les deux femmes règlent leur comptes au Survivor Series, dans ce qui est l'un des pires matchs de l'histoire du catch féminin :

AJ Lee vs. Nikki Bella, Divas Championship Match, Survivor Series.

Un match tout bonnement honteux construit sur un "kiss of death", schéma que l'on avait déjà retrouvé avec AJ Lee à Wrestlemania 28. Ce match sert simplement à faire un immense doigt d'honneur à la division féminine, mais aussi à AJ Lee qui ici est tout bonnement rabaissée de la plus sale des manières, elle qui est toujours la championne avec le plus long règne, et elle qui tente seule dans une division ou le talent manque cruellement de remonter une pente déjà bien raide. Une calamité monstrueuse qui laisse immédiatement penser à CM Punk dont AJ Lee serait une nouvelle fois, la victime collatérale de ses conflits avec la compagnie. Après ce match, AJ reste absente pendant trois mois, il n'y a aucune nouvelle, aucun signe de vie de la lutteuse et les spéculations vont de bon train : nombreux sont ceux qui pensent, et qui l'encouragent, à quitter la compagnie. Seulement, AJ se fait remarquer sur twitter au mois de mars, répondant à sa patronne Stephanie McMahon qui félicitait une jeune dame de se battre pour les droits de la femme. Ironique quand on se rappelle du traitement que les femmes ont à la WWE, et AJ n'a pas hésité une seconde à rétorquer :



Un tweet qui en entrâine un autre créant le #GiveDivasAChance qui va se retrouver en TT Mondial, AJ ici fait preuve d'un sacré culot puisque, surprise : elle est toujours sous contrat, et effectue son retour seulement quelques jours après que ces tweets ait été publiés. Elle s'allie avec sa grande rivale Paige face au Bella qui possède toujours la ceinture. AJ fait acte de présence, mais n'a pas l'air dedans, elle semble moins motivée, moins volontaire...Le #GiveDivasAChance ne cesse de prendre de l'ampleur, AJ devient l'illustration d'une révolte féminine à la WWE et Nikki Bella, championne, s'"oppose" elle, au mouvement viral d'internet : http://www.wrestlinginc.com/wi/news/2015/0305/590047/nikki-bella-on-divas-not-drawing-like-top-wwe-stars/
Seulement, le hashtag ne change rien : des matchs de cinq minutes, une rivalité par équipe qui tourne en rond...On approche du plus grand Pay Per View de l'année qui est Wrestlemania, et aucun match pour le titre n'est annoncé. A la place, on aura droit à un tag team match entre les quatre femmes.


AJ Lee and Paige vs. The Bella Twins, Wrestlemania 31.
https://www.dailymotion.com/video/x2l3btg


Même si l'on peut souligner ici un effort de construction nous laissant voir un match de bonne qualité : il n'est pas digne d'un Wrestlemania, et dure seulement 7 minutes...Le Give Divas A Chance oui, mais pas pour tout de suite ! C'est néanmoins une jolie victoire pour Paige et AJ Lee qui s'allieront à Naomi le lendemain soir pour affronter les Bellas et Natalya : match durant lequel AJ a été martyriser pendant plus de 5minutes. Le lendemain, AJ tweet ceci :
 

AJ Lee, après 4 ans à la WWE, et 3 règnes de championne dont un de 295 jours, prend sa retraite des rings. Une annonce cassante que personne ne voyait venir malgré le fait qu'elle semblait manquer d'entrain depuis son dernier retour. C'est une décision qui malgré tout n'a étonné personne : AJ se retire d'une compagnie en plein conflit avec son mari qui pourrait très bien la réduire en miette par simple "vengeance", elle tire donc une révérence en toute humilité, laissant ses rêves et ses envies derrière elle pour ne pas se laisser "dominer".
Au cours de sa carrière, AJ a pris le pari fou de porter à elle seule une division féminine afin d'apporter un sérieux changement. A t'elle réussi ? Oui et non. Non car son règne trop long, et inintéressant à fini par ennuyer et n'a apporter ni compétition ni qualité, malgré toute sa volonté, mais OUI, car elle a dans une période des plus médiocres tenter de changer les choses avec les moyens qu'elle avait. Une lutteuse différente qui a profiter de la confiance qui lui a été donnée pour faire passer ses messages, mais qui a su partir au bon moment. Au final, avec tout ce phénomène de "Divas Revolution", si à ce moment la il y avait bien une révolutionnaire : c'était AJ Lee.
Je vous laisse avec ce discours d'AJ Lee, qui est zouli :kaw:


En ligne Roi Lapin
Hall of Famer
avatar
Messages : 34674
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 22
Devise : 愛してます
Hall of Famer
Mar 26 Juin 2018 - 20:54
C'était intéressant, c'est bien t'as bien travaillé. :tap: 
Je me rappelais plus trop de cette période mais c'est vrai qu'il est bon de rappeler que AJ Lee a pas mal essayé de faire bouger les choses quitte à se mettre beaucoup de monde à dos, on a tendance à l'oublier vu que la WWE la traite comme Chris Benoit. :l:

_________________


ウサギ王様があなたを日本に連れてきます。
Téyo
Membre de la secte de l'amour
avatar
Messages : 2508
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 18
Devise : REGARDEZ VERS LA LUMIERE !
Bio : PEPPER PEPPER BO BEPPER BANANA FANNA FO FEPPER FEE FY MO MEPPER ! PEPPER !
Membre de la secte de l'amour
Mar 26 Juin 2018 - 21:04
Merci beaucoup :kaw:

J'aurais aimer voir ce qu'elle aurait pu faire avec le roster actuel, elle était au mauvais endroit au mauvais moment, mais peut être fière de sa carrière quand même...
En ligne Extralik
MyersManiac
avatar
Messages : 2381
Date d'inscription : 28/11/2017
Age : 23
Bio : L'eternel Underdog de Catch-Ultra.

Sacré une fois MDM malgré lui.

Fan WWE depuis 2007.
MyersManiac
Mar 26 Juin 2018 - 22:36
Alors la je ne peux qu'applaudir ! En effet Aj Lee est et restera ma superstar féminine préférée. 

C'était vraiment bien de redécouvrir son parcours aussi bien dans et hors des rings ! 
J'ai toujours apprécié ses matchs et aussi ce qu'elle apportait au niveau de l'image. C'était un peu ce que je ressens en regardant les matchs de la division féminine d'aujourd'hui mais avant l'heure ! 

Merci pour ton travail ! ok
Téyo
Membre de la secte de l'amour
avatar
Messages : 2508
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 18
Devise : REGARDEZ VERS LA LUMIERE !
Bio : PEPPER PEPPER BO BEPPER BANANA FANNA FO FEPPER FEE FY MO MEPPER ! PEPPER !
Membre de la secte de l'amour
Mer 27 Juin 2018 - 16:40
Merciiiii :kaw:
Alskar Garf
Membre de la secte de l'amour
avatar
Messages : 39225
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 22
Devise : Te aroha ia rahi
Membre de la secte de l'amour
Ven 29 Juin 2018 - 13:33
C'est une très bonne chronique, très pertinente sur l’ambiguïté du rôle d'AJ dans la révolution féminine. Je pense que là où AJ a joué un rôle dans cette révolution, c'est parce qu'elle a su utiliser la confiance placé en elle pour parfois faire quelque chose de différent que ce que ses prédécesseurs. Elle avait d'autres ambitions, et elle le montrait.

Parce qu'en inring et en terme de crédibilité physique, AJ c'est quand même pas le must. Je ne l'ai jamais vu comme une championne convaincante, elle me paraissait bien mieux dans un personnage excentrique que ce soit dans la division masculine ou féminine. Mais c'est louable d'avoir parfois su utiliser son rôle pour faire bouger un peu les choses. 

Je pense quand même que son rôle dans la révolution ne reste qu'une amorce. Je pense que NXT a fait beaucoup, beaucoup plus. AJ a créé une légère ouverture, mais sans NXT il n'y aurait probablement rien eu. 

Au final ça reste une excellente chronique qui nous fait nous interroge un peu plus sur la division féminine, un grand bravo à toi! :kaw:

_________________

Téyo
Membre de la secte de l'amour
avatar
Messages : 2508
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 18
Devise : REGARDEZ VERS LA LUMIERE !
Bio : PEPPER PEPPER BO BEPPER BANANA FANNA FO FEPPER FEE FY MO MEPPER ! PEPPER !
Membre de la secte de l'amour
Ven 29 Juin 2018 - 13:44
Merci :v:

Oui comme j'ai dis, AJ était clairement la au mauvais moment et n'a pas pu faire plus, même si à mon avis elle se serait pas gêner si elle avait pu.

MERCI BEAUCOUP POUR TON COMMENTAIRE :kaw:
En ligne Extralik
MyersManiac
avatar
Messages : 2381
Date d'inscription : 28/11/2017
Age : 23
Bio : L'eternel Underdog de Catch-Ultra.

Sacré une fois MDM malgré lui.

Fan WWE depuis 2007.
MyersManiac
Ven 29 Juin 2018 - 14:08
@Alskar Garf a écrit:
Parce qu'en inring et en terme de crédibilité physique, AJ c'est quand même pas le must. Je ne l'ai jamais vu comme une championne convaincante, elle me paraissait bien mieux dans un personnage excentrique que ce soit dans la division masculine ou féminine. 
Ah c'est intéressant comme point de vu =D 
Au contraire malgré son gabarit et ses prises pas spécialement d'une grande violence, j'ai jamais eu du mal à la voir comme une championne convaincante. Notamment pendant son règne de plus d'un an que j'ai trouvé très bon. 
Elle a un peu un physique à la Alexa, mais pour autant je la sens clairement moins faible et diablement plus efficace.
Téyo
Membre de la secte de l'amour
avatar
Messages : 2508
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 18
Devise : REGARDEZ VERS LA LUMIERE !
Bio : PEPPER PEPPER BO BEPPER BANANA FANNA FO FEPPER FEE FY MO MEPPER ! PEPPER !
Membre de la secte de l'amour
Ven 29 Juin 2018 - 14:12
Elle faisait des prises trop inadaptées à son gabarit, les Black Widow et les roundhouse kick c'était clairement des prises qu'elles savaient faire sans soit la foirer, soit tomber après (elle finissait toujours par terre après ses kicks)
avatar
Messages : 3038
Date d'inscription : 01/11/2016
Age : 92
Devise : Trust the process
Bio : Je suis le représentant de l'Australie
Sam 30 Juin 2018 - 22:51
Bonne chroniques, c'est bien que tous le monde parle d'Aj Lee car la WWE l'oublie alors qu'elle a fait beaucoup pour le catch à la WWE.

Après oui elle est une des 3 pilier, avec Emma, Aj Lee et Paige, meme si avant tu as d'autre Womens.
On peut voir aussi l'hypocritie de la WWE qui pouvait aider les femmes, mais il a fallu attendre un petit mouvement féminin dans la culture pour que la WWE donne leur chance.

Encore que, il pourrait faire mieux, mais les fans en demande pas trop.

_________________

Ultra du mois d'Octobre 2017
Vainqueur des pronos Elimination Chamber 2018
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Men ki jan 2 kou deta fini ak Haiti/GREAT LEADERS OF THE CENTURY: ARISTIDE, MAN
» Great American Bash (RAW) - 20 juillet 2008 (Résultats)
» The Great American Bash - 28 juin 2009 (Résultats)
» The Great War
» A great day for freedom (19/06, 19h42)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch-Ultra :: PARLONS CATCH :: Chroniques-
Sauter vers: